Catégories
Non classé

Comment se préparer à une Guerre Civile

Comment se préparer à une guerre civile ?

Méta description : La guerre civile est un événement dramatique qui peut se produit dans n’importe quel pays. Quand des affrontements communautaires se produisent, il faut toujours s’attendre à une guerre civile. À cet effet, il faut bien se préparer pour pouvoir survivre dans des conditions extrêmes. Il faut donc trouver un refuge, stocker de la nourriture, prévoir une trousse de premiers soins, etc.

Depuis toujours, la guerre n’a jamais quitté ce monde dans lequel on vit. De plus, elle ne cesse d’évoluer au fil des années. Il faut savoir que les causes de la guerre ne sont jamais semblables. Néanmoins, les conséquences sont les mêmes : pertes humaines, économiques, financières, pauvretés, etc. La plupart des gens craignent surtout la guerre civile qu’une guerre mondiale. Parfois, elle est inévitable alors qu’une guerre internationale reste facile à gérer. En Syrie par exemple, la guerre civile dure depuis plusieurs années. Dans certains pays d’Afrique, il y a des pays qui n’arrivent jamais à se sortir des guerres civiles. Les conflits entraînent alors des crises interminables, ce qui est un vrai calvaire pour la population. Mais c’est quoi vraiment une guerre civile ? Comment se préparer à cette guerre ? Que peut-on faire pour l’éviter ?

Comprendre ce qu’est une guerre civile

Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, la guerre civile ne concerne pas uniquement les militaires. À vrai dire, cette forme de guerre est surtout une manifestation sociale qu’une guerre aux armements. Toutefois, elle peut opposer les manifestants aux armés du gouvernement dans certains cas. Cependant, on parle toujours de guerre civile quand les conflits se produisent à l’intérieur de l’État. Cela fait des décennies qu’elle existe. Elle a généralement pour objectif de diviser une monarchie, un empire et une entité politique. En principe, on cite souvent la guerre de clan ou de tribu. Ainsi, la guerre civile se produit souvent à cause d’une divergence d’opinion venant d’une culture, valeurs, religion, politique, etc. La plupart des combattants se connaissent et vivent en commun. Il y a toujours un ou plusieurs leaders qui dirigent les manifestations. La guerre civile est synonyme de : conflit, séparation, déchirement et division.
À l’origine, la guerre civile vise un changement de normes. Malgré tout, la revendication s’effectue de manière chaotique et désordonnée. C’est pourquoi elle engendre souvent des violences considérables. Et le plus dramatique c’est que les ennemis se trouvent dans la même société. De ce fait, même si on n’appartient à aucun clan, on peut être une victime de la guerre civile. Même si on ne souhaite pas se battre, on est obligé de le faire puisqu’à un moment donné, il va falloir qu’on se mette à défendre sa famille. Donc, il faudra toujours se préparer à une guerre civile même si on n’est pas directement concerné. Il existe plusieurs spécificités de la guerre civile : la polarisation, l’ultra-violence, la barbarisation et l’internationalisation. Il n’est jamais facile de rétablir la paix durant la guerre civile. C’est pour cette raison qu’elle a tendance à être interminable. De la même manière, les pays qui font face à cette guerre n’arrivent pas à se remettre facilement et rencontrent des problèmes économiques considérables. Sans une aide financière extérieure, elle aura du mal à se développer. Or, la pauvreté entraîne souvent des conflits qui peuvent faire revenir la guerre civile.

La différence entre guerre civile et révolte

La plupart d’entre nous n’arrivent pas à différencier les guerres civiles des révoltes. On parle de révolte quand le peuple réalise une descente dans la rue. Les habitants en révolte revendiquent des choses au gouvernement. Pour arrêter la manifestation, les militaires doivent agir. Ils lancent souvent des fumigènes. Mais dans certaines situations, ils tirent à balles réelles dans la foule. Les habitants risquent leur vie pour obtenir des changements et avoir un meilleur avenir pour ses enfants. En revanche, la guerre civile et plus complexe. Les affrontements sont plus dangereux, voire mortels. La population civile fait face à des bombardements. Les bâtiments sont en ruine, les habitants se cachent et les manifestants sèment la terreur dans tout le pays. Les manifestations des gilets jaunes qui s’étaient produites en France ressemblent surtout à une révolte. Les circonstances ne sont pas du tout semblables à une guerre civile. Il ne faut pas espérer une guerre civile qui est très dangereuse pour un pays.

Quelles sont les causes de la guerre civile ?


Les causes de la guerre sont à la fois multiformes, mais elles interagissent également entre elles. Parfois, la guerre n’est seulement qu’une stratégie adoptée par un pays. Plus précisément, le pays souhaite parfois garantir la paix inter et éviter une guerre civile. À cet effet, il préfère avoir un ennemi extérieur. C’est par exemple la stratégie adoptée par Corée du nord. Dans la plupart des cas, la guerre civile est causée par le soif de pouvoir. Les manifestants sont dirigés par des politiciens qui cherchent seulement à gouverner le pays. Toutefois, la guerre peut aussi venir du peuple. C’était le cas en Allemagne en 1930, la population n’élise que ceux qui leur promettent de faire la guerre. Pareillement, durant la colonisation, le peuple a choisi de faire la guerre pour convoiter leur indépendance. Il arrive aussi que la population cherche à faire la guerre pour demander une révolution face à un pouvoir qu’elle n’apprécie pas.
Par ailleurs, la guerre civile peut provenir d’un conflit de religions. C’est ce qui s’est passé au Tchad. Les tribus arabes islamisées du nord-est entraient en guerre avec les populations noires chrétiennes du sud du pays. A priori, les causes des guerres en général peuvent être rationnelles ou irrationnelles. Aux États-Unis, ce sont les différentes formes de racismes qui risquent d’enclencher une guerre civile. En France, ce sont les séries d’attentas qui semblent créer un climat de tensions. De plus, grâce à Internet et les réseaux sociaux, les formes de racisme ou de terrorisme qui se produisent font le tour du monde en quelques minutes. Les affrontements peuvent parfois être incontrôlables et créent des réactions dans les pays du monde entier. Les musulmans sont devenus des cibles d’agression physique, mais surtout morale. Ils sont accusés comme étant à l’origine des tous les actes terroristes qui se produisent dans le monde.

La gravité du soutien des États étrangers

Bien qu’une guerre civile soit souvent locale ou nationale, elle s’internationalise toujours. Pourquoi ? Entre autres, les manifestants d’une guerre civile reçoivent de l’aide de la part des pays étrangers, que ce soit de manière directe, indirecte, secrète ou officielle. Pourtant, cette internationalisation peut entraîner de lourdes conséquences sur le déroulement de la guerre. Même si parfois, le but du soutien d’un pays étranger consiste à mettre fin à la guerre et à rétablir la paix. En effet, les conflits peuvent aussi impacter la population du pays qui soutient le groupe de manifestants. Cela se constate souvent quand le pays qui soutient est un pays voisin. La guerre civile s’élargit alors très rapidement. Mais une intervention extérieure est généralement indispensable pour entretenir ou bien faire cesser la guerre. Mais certaines ingérences visent surtout à amener la victoire à un camp et en tirer des avantages. D’autres souhaitent contrer la victoire d’un camp pour défendre leurs intérêts et agrandir leur territoire.
Seulement, l’intervention des pays étrangers à une guerre civile peut aggraver la situation. Les manifestations des rebelles ne se maîtrisent plus. Cela s’explique par le soutien matériel qu’ils reçoivent. Ils obtiennent des armes et des munitions. Pour les pays étrangers, le financement semble peu coûteux. Or, les rebelles peuvent attaquer délibérément et violemment les populations civiles. Les victimes innocentes sont alors nombreuses. Ce genre de situation s’est déjà produit lors de la guerre en Syrie et en Lybie. Ce soutien étatique peut aussi être financier ou encore des campagnes de presse en faveur d’un camp. L’internationalisation peut même devenir tout simplement une manipulation d’un pays étranger. Elle est même susceptible d’être un complot entre les dirigeants des nations. Ce complot étranger est souvent lié à une stratégie politique ou une future alliance malsaine.

Conseils pour bien se préparer à une guerre civile

Une guerre civile peut se produire dans n’importe quel pays. Quand des divergences se produisent ou quand des conflits menacent le pays, il est préférable de se bien se préparer. Il faut s’attendre à vivre dans des conditions extrêmes. Vivre dans un pays qui fait face à une guerre civile n’est jamais facile. Il faut être conscient que la guerre peut durer plusieurs mois, voire même plusieurs années.

Trouver un bon endroit pour se cacher

Quand une guerre civile se prépare dans un pays, il faut se tenir au courant des actualités. Effectivement, il est important de connaître le déroulement des manifestations pour mieux se préparer. Il se pourrait que votre maison se trouve dans une zone de conflits. De ce fait, il est indispensable de trouver un autre refuge pour se cacher ou pour se protéger. Il importe de trouver un endroit où vos enfants peuvent dormir en paix. Le mieux est de pouvoir se réfugier dans un coin isolé loin des dangers de la guerre. Pour pouvoir s’enfuir en cas de menace, il est important d’avoir un sac de couchage et une tente. Ainsi, on pourra s’installer n’importe où, notamment dans la forêt. Il ne faut pas oublier les couvertures.

Stocker le maximum de nourriture

La guerre civile provoque toujours un effondrement de l’économie. Elle est à l’origine d’une importante inflation. Probablement, il y aura peu de commerce et de marché ouvert. Il est donc impératif de mieux de se préparer et de stocker le plus de nourritures possibles. Quand la guerre éclate, les denrées alimentaires disparaissent peu à peu des rayons des magasins et supermarchés. La nourriture devient donc précieuse. D’ailleurs, face à l’augmentation des prix, on n’aura plus les moyens de réaliser des achats. Il est donc fortement conseillé d’acheter des nourritures saines et variées : féculents, poissons, viandes, légumes et fruits, etc. Il faut aussi acheter de l’huile, sucre, farine, pâtes, etc. Le stockage d’eau potable est également important. Sinon, il faudra vous équiper d’un équipement de purification d’eau.

Savoir utiliser une arme pour se défendre

Quand on affronte un temps de guerre, on risque d’être au centre des conflits contre son gré. Pour cela, on doit savoir se battre et se protéger. Mieux vaut avoir des armes dans son domicile pour protéger au mieux sa famille et sa maison si nécessaire. En cas d’intrusion, on doit être capable de faire fuir les agresseurs. En outre, avoir des armements encombrants et lourds n’est pas utile. Il suffit juste d’avoir une arme à feu avec des munitions et un couteau. Il est aussi astucieux de se construire ses propres armes. L’essentiel consiste souvent à éviter que les rebelles s’approchent de son habitation. On peut donc installer des défenses devant sa maison. De surcroît, disposer d’une arme ne sert à rien si on ne sait pas comment s’en servir. Quand on se prépare à une guerre civile, il faut apprendre comment manipuler une arme.

Prévoir des médicaments et équipements médicaux

En temps de guerre, il est difficile de trouver un hôpital ou une clinique ouverte. Les médecins ne reçoivent pas de patients et ils se cachent même pour protéger leur vie. De ce fait, on doit pouvoir se soigner quand on tombe malade ou quand on est blessé. Il faut donc conserver des médicaments. Il faut aussi posséder les matériels médicaux indispensables, notamment :
Le thermomètre
Le tensiomètre
Le défibrillateur
Le stéthoscope
etc.
Bref, il importe de posséder une trousse de secours pour soigner les blessures et venir à bout des maladies pendant la guerre.

Comment survivre pendant une guerre civile

Se préparer à une guerre civile est en théorie facile. En effet, on envisage l’arrivée d’une guerre qui risque de ne pas se produire tout compte fait. Mais affronter une guerre civile est une tout autre chose. On est confronté à tout type de sentiment : crainte, peur, angoisse, fatigue, etc. L’objectif principal consiste à survivre coûte que coûte. Cela se traduit non pas uniquement à une bonne préparation, mais aussi à adopter les bonnes méthodes pour pouvoir sortir indemne des périodes les plus difficiles de la guerre civile.

Bien gérer les aliments stockés

On s’est bien préparé et la guerre a finalement éclaté. On a pu stocker des aliments pour pouvoir survivre pendant quelques mois. Les premiers gestes à avoir, c’est d’apprendre à gérer la nourriture stockée. Il faut trouver un bon endroit pour bien stocker la nourriture. Cette dernière ne doit pas être atteinte par les rats, ni les rongeurs. Il vaut mieux les ranger dans un endroit sec. Il est aussi nécessaire de rationner les aliments afin que la quantité soit suffisante. On doit apprendre à chasser au cas où les stocks ne seraient pas suffisants.

Connaître les premiers soins de secours

Quand on est en période de guerre, l’unique but n’est pas de survivre. Il faut aussi sauver les autres et ne pas abandonner des personnes en danger. Il est donc important de suivre les cours de secourisme pour savoir comment aider les autres en cas de besoin. Avant l’arrivée des secours, on doit pouvoir maintenir une personne en vie. Avoir quelques notions de secourisme est donc essentiel. On doit absolument connaître les bons gestes à adopter si quelqu’un est blessé ou inconscient.

S’informer en permanence

Pour faciliter la survie en temps de guerre, il faut se tenir au courant des nouvelles à chaque instant. Pour ce faire, il faut écouter la radio et la télévision sans relâche. Actuellement, on peut également s’informer facilement grâce à internet et les réseaux sociaux. On peut d’ailleurs partager des informations aux autres. Néanmoins, il ne faut surtout pas attirer l’attention pour ne pas se faire tuer.

Découvrir les conséquences de la guerre civile

La guerre civile entraîne surtout des conséquences négatives, que ce soit pour le pays ou bien ses habitants. Elle provoque de nombreux dégâts matériels, mais aussi des pertes humaines. La reconstruction du pays engendre des coûts considérables pour le pays.
Sur le court terme
Sur le moment, la guerre civile est surtout destructrice. Les bombardements provoquent la destruction des infrastructures. Ils causent également des milliers de blessés et des morts en un rien de temps. Si les habitants ne sont pas touchés par des balles, ils seront sûrement victimes du manque d’eau et de nourriture. Beaucoup de gens décident de quitter le pays ou se cachent pour fuir la guerre. Les enfants sont contraints de quitter l’école. La vie quotidienne de la population est mise en péril jusqu’à ce que la guerre touche à sa fin. Sans oublier le coût de la vie qui n’arrête pas d’augmenter.
Sur le long terme
Rétablir l’ordre au sein d’un pays après le passage de la guerre n’est jamais une chose facile. La réparation des dommages peut prendre plusieurs années. Sans parler du coût engendré par les travaux de rénovation et de réhabilitation. Sans compter des impacts psychologiques sur les habitants, tout particulièrement sur les femmes et les enfants. Les habitants seront toujours traumatisés quand ils doivent aller à l’extérieur. Ils seront marqués à tout jamais puisqu’ils ont perdu leurs mères, leurs pères, leurs sœurs, leurs frères, leurs enfants, leurs amis, etc. Il y a même ceux qui deviennent handicapés pour le restant de leur existence. Le rétablissement de la vie sociale sera vraiment difficile. La vie économique du pays aura tendance à se dégrader avant de se stabiliser. Il se peut même que le pays devienne de plus en plus pauvre. Les traces laissées par la guerre civile seront visibles pour encore plusieurs années. Il sera quasiment impossible de rétablir la solidarité du peuple. Quelques divergences d’opinion peuvent provoquer une autre guerre.

Comment éviter une guerre civile ?

Au lieu de faire face à toutes les conséquences néfastes de la guerre et au lieu de se préparer pour l’affronter, il est plus simple de l’éviter. Mais rétablir la paix dans le monde est un combat sans fin. De nombreuses organisations se battent pour cela depuis des décennies. Si on souhaite éviter une guerre civile, il faut avant tout éviter la violence. Il importe de savoir se maîtriser. Une divergence d’opinion ne doit pas toujours finir en bain de sang. La différence de peau, de culture ou de religion ne devrait pas être à l’origine de conflits. En tout, il faut savoir respecter les croyances et les opinions des autres. Savoir se maîtriser face aux injustices, violences et attentats effectués par certains pour causer le désordre dans le pays est essentiel. Ce n’est pas facile, mais la vie de beaucoup d’innocents en dépend. Parce que la révolte face à des attaques provoquées par des rebelles peut entraîner la guerre civile. Si cette dernière s’éclate, de nombreuses personnes souffriront sûrement. Retrouver une vie normale après une guerre sera très difficile.
En outre, on ne doit jamais être influencé par des provocations qui risquent de finir par une bagarre. Mieux vaut ne pas participer à une conversation qui risque de dégénérer. Parfois, un simple petit de rien du tout peut devenir un vrai phénomène national. Il faut faire attention à tout ce qu’on dit et tout ce qu’on fait. Aujourd’hui, les propos envoyés sur les réseaux sociaux et opinions partagées sur les blogs doivent être bien réfléchis. Les publications inappropriées peuvent causer des manifestations particulièrement néfastes au bon fonctionnement de la société dans laquelle où nous vivons. Les hommes d’État devront prendre les précautions nécessaires pour éviter la guerre et semer l’ordre dans le pays. L’acte terroriste surviendra toujours et il revient au gouvernement de renforcer la sécurité pour le limiter au mieux. Il va falloir adopter des stratégies efficaces pour lutter contre le terrorisme et rassurer le peuple. Les dirigeants devront apprendre à sa population de vivre en harmonie et être solidaire. Il faudra éviter à tout prix la notion du « nitroglycérine ». C’est une pensée néfaste puisque les habitants vivent chacun pour soi et ils adopter le concept du moi d’abord au lieu de penser avant tout au bien de la communauté.

En conclusion, il est vrai qu’il faut être prêt pour affronter la guerre civile si elle se produit réellement. Néanmoins, la guerre civile se présente comme une cicatrice impossible à enlever pour un pays. Il est plus raisonnable de préserver la paix dans la mesure du possible et éviter cette guerre qui risque d’être interminable et catastrophique.